On espère que vous avez noté la date du 2 juin !

Coucou les amis,

J’espère que tout le monde va bien !

Je tenais à vous rappeler la date du 2 juin à 20h30… Nous organisons notre 2e soirée sur la parentalité et cette fois le sujet est : quelle alternatives aux écrans pour les enfants ?

Ce sujet avait suscité votre attention lorsque nous avions demandé lors du dernier live et je suis heureux de vous annoncer que Nathalie PETIT sera notre invitée sur ce thème.

Alors pour s’inscrire, c’est ici : https://histoiresmusicales.com/quelles-alternatives-aux-ecrans/

Bonne lecture !

Louis

 

Sommaire

  • Chronique de l’équipe : la prophétie
  • Les bienfaits de la musique sur l’enfant et son appréhension du monde qui l’entoure

  • Le conte de la semaine : Le premier jour d’école

 

Chronique de l’équipe : Histoires Musicales 2.0

Lorsque j’ai débuté comme compositeur, ensuite comme chuchoteur, puis quand j’ai créé ma première entreprise, ma seconde entreprise, à chaque fois la même chose s’est passée :

On a eu pitié de moi.

Bon, il a l’air gentil, ça lui plait, c’est marrant parce qu’il a l’air d’y croire en plus !

Dépense pas trop d’argent quand même. Tu as un plan B si ça marche pas ?

Un peu comme les frères Wright, ces illuminés qui ont soulevé un machin vaguement avion dans un champ sur quelques mètres.

Quand on voit un Airbus A380, on ne rigole plus du tout.

Cinq à dix ans plus tard, mes entreprises valent des centaines de milliers d’euros.

Étrange, on ne me demande plus si j’ai un plan B.

Aujourd’hui, la même chose se produit avec Histoires Musicales. Personne ne comprend ce qu’on fait. On est petit, on galère, on ne gagne pas d’argent.

Alors écoutez-moi bien, je vais vous faire une annonce, une promesse :

Dans cinq à dix ans, quelque part entre 2025 et 2030, nous serons devenus le premier centre d’information privé sur la parentalité.

Les histoires musicales seront devenues un genre reconnu dans le monde de la musique.

Vous le verrez par l’émergence des copieurs.

Quand Steve Job créait un ordinateur Apple, Bill Gates le copiait pour en faire un PC.

Alors il créait un Ipod, puis un Ipad, puis un Iphone….

L’original est toujours supérieur à la copie.

Etre copié, c’est le signe que vous avez fait quelque chose de bien.

Alors qu’est-ce qui génère cette transformation ?

En école de commerce, on vous l’explique, c’est le business plan, l’innovation, la persévérance…

C’est faux, faux, faux et faux !

Ce qui transforme une entreprise, c’est la rencontre avec des personnes exceptionnelles. Des personnes qui s’engagent, qui montent en compétence, qui vont toujours un pas plus loin que les autres.

Les américains disent : les aigles ne volent pas en groupe, il faut les trouver un à la fois.

Je ne vais pas vous dire pourquoi, je vais vous dire PAR QUI nous allons réussir.

Tous les gens d’histoires musicales sont bons, j’y veille, mais je vais vous en décrire quatre qui sont indispensables et irremplaçables :

A l’origine était Louis Dufour, école de commerce, très au point en tableau Excel, PowerPoint, business plan. Compétent.

Okay, mais quand on passe son permis de conduire à la campagne et qu’on se retrouve à 18h sur la place de l’Étoile à Paris, c’est tout à fait différent. Les gens sont fous, rien ne se passe comme on a appris.

Et c’est là que ça se passe, à ce moment où Louis décide de s’engager et de s’adapter. Il n’est plus celui que j’ai connu il y a un an. C’est quelqu’un d’autre.

Les voitures s’écartent pour le laisser passer parce qu’il maitrise la vraie conduite de la vie réelle. Celle qui ne s’apprend pas à l’école.

C’est cela qui fait le succès d’une entreprise, des gens comme Louis. Rien d’autre.

Réaliser des histoires musicales du niveau de qualité que je voulais était impossible. Je suis trop exigeant.

J’ai envoyé le début du Renard qui parle au piano et il me l’a renvoyé orchestré.

Quand j’ai entendu ça, j’ai été submergé d’émotion. Oui, c’est possible, les histoires musicales vont marcher.

Car Matthieu Dulong est un génie de la musique. Je n’ai jamais rencontré un compositeur et orchestrateur aussi impressionnant de toute ma vie. 

Walt Disney n’aurait pas réussi sans Ub Iwerks. Personne ne connaît Ub et pourtant c’est lui qui créait tout, Mickey, Blanche Neige, Dumbo, etc.

C’est cela qui fait le succès d’une entreprise, des gens comme Matthieu

Créer un site internet, c’est tout simple. Ah oui, vous croyez ?

Et pourtant il faut de multiples talents : du design, de l’audio, de l’optimisation de vitesse, des serveurs, de la sécurité…

C’est une usine à gaz qui ne se voit pas de l’extérieur, c’est le but.

Tombo vit à Madagascar. 

C’est quoi la vie là-bas ? 

C’est le variant Sud-Africain qui tue par milliers chaque jour.

Ce sont des coupures d’électricité.

C’est un internet qui est saturé.

Et pourtant, c’est là que vivent les meilleurs webmasters francophones du monde.

Comment est-ce possible ?

Toujours pareil, il sont capable de travailler plus, jour, nuit, weekend… sans relâche.

Ils acquièrent une telle expérience qu’ils deviennent les meilleurs.

Et pourtant, en hiver, quand il fait 0°, ils n’ont pas de chauffage.

En été, 45°, alors ils travaillent la nuit.

On ne s’en rend pas compte, le travail est fait.

C’est cela qui fait le succès d’une entreprise, des gens doués et courageux comme Tombo

La dernière rencontre extraordinaire, c’est Stéphanie Joire.

C’est simple, elle sait tout faire.

Composer, écrire des histoires, les raconter, les enregistrer, jouer professionnellement du violon, chanter et même… créer ses illustrations.

Stéphanie fait des spectacles dans les crèches et les maternelles qui cartonnent.

Elle teste devant les petits ce qui marche, ce qui plait, ce qui fait réagir.

Et quelle cadence, une histoire musicale originale chaque semaine !

C’est cela qui fait le succès d’une entreprise, des gens comme Stéphanie.

Nous allons garder cette newsletter et, quelque part entre 2025 et 2030, nous la ressortirons.

Et vous verrez que Louis, Matthieu, Tombo et Stéphanie auront atteint l’objectif que je vous ai décrit.

Rendez-vous est pris.

Stéphane

Les bienfaits de la musique sur l’enfant et son appréhension du monde qui l’entoure

La musique, écoutée et jouée, est une véritable thérapie, avec des effets bénéfiques sur la croissance psycho-physique de l’enfant. Déjà pendant la grossesse, il est important pour le petit être humain en pleine construction d’écouter de la musique instrumentale ou vocale. Les sons et les notes sont bénéfiques pour le fœtus et peuvent intervenir positivement en cas de maladies ou de troubles graves de l’enfant.

Éducation : Pourquoi la musique est-elle bénéfique chez les enfants ?

  • La musique est un outil éducatif à part entière :
  • Elle peut améliorer certaines formes d’autisme, en aidant l’enfant à s’exprimer ;
  • Elle aide l’enfant en cas de dyslexie ;,
  • Elle aide l’enfant à surmonter les blocages traumatiques ou les difficultés scolaires ;
  • Elle diminue la tension et la colère ;
  • Elle constitue une véritable thérapie pour la croissance des enfants nés prématurément.

Mais la musique aide aussi les enfants en bonne santé, qui ne présentent aucune pathologie ou difficulté : en effet, elle stimule la créativité de l’enfant afin qu’elle émerge en toute liberté et naturellement. En outre, la musique augmente les sentiments de sérénité ce qui rend tout simplement l’enfant plus heureux. Un outil idéal pour une parentalité positive !

 

Éducation positive : La musique, une véritable thérapie ?

Une berceuse chantée par la mère a un effet calmant et relaxant incroyable sur un bébé agité. Dans le cas des bébés prématurés, de plus en plus d’hôpitaux choisissent d’exploiter le super pouvoir du son pour aider les nouveau-nés à se sortir de situations critiques.

La musicothérapie est l’une des techniques d’éducation les plus utilisées avec les enfants autistes et grâce à elle, de nombreuses familles ont bénéficié de l’incroyable pouvoir thérapeutique de la musique. L’enfant autiste tire un grand bien-être de la musique jouée ou écoutée car c’est un canal de communication non verbal, qui échappe aux étiquettes et aux préjugés.

La musique est un outil largement utilisé dans les jardins d’enfants. Par exemple, les sonorités et les chants sont excellents pour diminuer la tension et le stress liés à la séparation temporaire des parents.

Vous savez que la musique peut être écoutée mais aussi jouée, avec n’importe quel instrument. C’est pourquoi des cours de musique et d’instruments sont organisés dans les jardins d’enfants. Et les enfants vivent ce moment comme une libération physique et émotionnelle. L’écoute de la musique, associée à une activité manuelle, comme le dessin, le travail de manipulation, augmente la créativité de l’enfant.

Parentalité positive : La musique pour comprendre le monde

Pour une parentalité positive comme pour une meilleure compréhension du monde chez l’enfant, la musique est certainement un outil et une activité indispensable. D’accord, mais quelle musique choisir pour éveiller l’esprit d’un tout petit ? Alors, nous vous déconseillons déjà toutes les musiques aux sonorités agressives et violentes. Pour un éveil musical chez les enfants, les histoires musicales racontées, la musique classique, la musique pour enfants, les mélodies apaisantes, les musiques instrumentales sont parfaitement adaptées.

Le conte de la semaine : Le premier jour d’école

Simon rentre juste de l’école avec un grand sourire et plein de mots dans la bouche.
Pourtant ce matin, il ne disait rien, il était intimidé devant le maître et tous les enfants qu’il ne connaissait pas. Il a même un peu pleuré et maman aussi. C’est normal, c’est son premier jour à l’école maternelle.

« Maman, à l’école, j’ai dessiné un bonhomme vert et j’ai chanté la chanson du petit train. Mon maître il s’appelle Christian et il a une guitare. Je pourrais avoir une guitare ? J’ai joué à la poupée avec Manon et François mais François a tapé Manon alors je suis allé regarder l’escargot et je lui ai donné de la salade. Maman, à l’école, les toilettes, elles sont toutes petites, à ma taille, et les tables pour manger aussi. J’ai eu de la purée et des petits pois. Tu sais, à la récréation après la sieste, j’ai joué avec Jean-Loup. C’est mon copain. Lui, il n’a pas emmené son doudou à l’école parce qu’il est en moyenne section. Regarde ! C’est moi qui l’ai fait ; c’est de la peinture avec les doigts ! »

Simon donne à sa maman une grande feuille où s’étalent des tâches rouges et jaunes aux couleurs de l’automne, les empreintes de ses petites mains. Comme il a grandi en un an !
« Maman, je peux y retourner demain à l’école ?… »

Si vous voulez nous donnez un petit coup de pouce, rien de très compliqué ! Transférez simplement ce mail à quelqu’un qui pourrait être intéressé….

Pour découvrir notre catalogue d’histoires musicales, rendez vous sur le site histoiresmusicales.com

© Sabine D’Halluin

Bienvenue sur Histoires musicales

Install
×