Salut,

Une nouvelle année va commencer et nous vous proposons de vous accompagner à partir de maintenant !! L’équipe d’Histoires Musicales est fière de se présenter à vous pour la première fois. Pas de SPAM, juste des nouvelles toutes les semaines…

Sommaire

  • Une chronique de l’équipe
  • Un conte original offert
  • Des conseils pour faire de la musique
  • Des conseils pour écrire une histoire

 

Chronique de l’équipe

Nous sommes des rêveurs

Créer un projet innovant, c’est très dur.

Ceux qui n’ont jamais essayé ne peuvent pas s’imaginer à quel point.

En fait, au début, on fait semblant de ne pas le savoir parce que sinon, on ne le ferait pas.

Sans cesse, on se trompe de route, on doit faire demi-tour, contourner, se perdre, et ne pas se décourager. Il faut être un rêveur et se dire que la destination est là-bas et que si on continue à rouler assez longtemps, on finira forcément par arriver à destination.

Il y a un grand entrepreneur, que vous connaissez, qui disait : « C’est très dur. Vous devez aimer ce que vous faites parce que sinon, ce n’est pas tenable » Steve Job, créateur d’Apple et aussi Pixar, etc.

Walt Disney, après une première faillite, a failli disparaître définitivement. Il a été sauvé, in extremis, par une petite souris : Mickey, qu’il voyait passer quand il était expulsé de son logement et qu’il couchait dehors.

Nous sommes des rêveurs parce que nous perdons environ 2 000€ par mois que nous devons gagner par tout un tas de petits boulots, et que nous espérons que des gens comme vous vont payer 4 euros 90 centimes par mois pour nous soutenir.

Pourquoi payer cette somme quand on peut avoir Disney+ à 7€, Netflix ou Spotify à 10€ avec des milliers de titres alors que nous ne proposons qu’une dizaine d’histoires musicales ?

Et bien parce que nous sommes des rêveurs et que nous pensons que tous les euros n’ont pas la même valeur.

Voulez-vous vivre dans un monde de culture industrielle, où des géants comme Amazon vous donnent des films en bonus d’un abonnement de livraison rapide ?

C’est ce que nous voulons, être un bonus, que notre créativité soit gérée par des actionnaires de multinationales étrangères ?

Nous sommes des rêveurs parce que nous croyons qu’il existe cinq cents personnes comme vous qui pensent que soutenir les petits créateurs, qui donnent tout pour leur passion, c’est important.

Ce sont des euros qui ont infiniment plus de valeur.

Cinq cents personnes, ne nous permettraient pas de grandir, ni de nous enrichir, c’est le nombre d’équilibre qui nous permettrait de ne plus perdre d’argent.

Nous sommes des rêveurs parce que nous pensons que notre destinée nous appartient et que nous avons le choix de notre culture.

Petit-Singe rêve de voler et un jour… son rêve devient réalité. « C’est tellement magique de voler… c’est le plus beau jour de sa vie ! »

Rejoignez Petit-Singe par votre soutien et venez rêver avec nous !

Merci d’avance.

 

Un conte original offert

 Le  Prince têtu

Cette histoire se passe dans un royaume  lointain.

Un soir de pleine lune, le cadeau du ciel que le roi attendait depuis des années arriva enfin : la reine mit au monde  un fils.

 Il le  prénomma  Adan.

Le roi était fort sympathique, il était aimé et admiré de son peuple pour sa bienveillance et ses sages décisions.

Cependant, il y avait une chose qu’il  interdisait absolument à chacun:   Aller dans la forêt brune qui se situait non loin du royaume.

Selon la légende, quiconque s’y aventurait ne revenait plus. Le peuple entier savait qu’il ne fallait pas traverser cette forêt.

Les lunes passaient et le Prince Adan grandissait. Il apprenait de plus en plus  de choses sur son  royaume, sur  la nature, sur les techniques de combat… Il aimait s’asseoir à la table des sages pour les écouter.

Mais il avait un gros défaut : Il était têtu. Comme une mule !

Lorsqu’on lui refusait quelque chose, il voulait toujours braver l’interdiction. Son imprudence l’amenait alors  à s’’aventurer sur des sentiers dangereux. Le roi réprimandait alors Adan pour qu’il marche dans le droit chemin. En  vain !!

Quand le futur roi fêta son seizième anniversaire, il eut envie de voir ce que cachait cette fameuse forêt brune interdite. Son père ayant eu vent de ses intentions l’en dissuada et lui affecta un garde du corps qui devait le surveiller jour et nuit pour qu’il ne désobéisse pas.

Des jours durant, Adan ne fit aucune tentative. La première pleine lune passa  et il ne parla plus de visiter la forêt brume. Voyant qu’il était sage, Sa  Majesté  releva le soldat qui le protégeait de ses fonctions car il avait à nouveau confiance en lui  Cependant, Adan n’arrivait pas à oublier La forêt brune.

Un matin à l’aube, le prince annonça à son père qu’il voulait une très fleur pour l’offrir à la plus jolie fille du royaume  et  que, pour cela, l devait sortir du royaume car il voulait lui-même la cueillir !

Le roi lui affecta un garde royal. Adan refusa en prétextant qu’il reviendrait très vite. Mais n’étant malgré tout pas très rassuré, le roi lui intima l’ordre d’y aller alors avec un simple garde. Une  fois hors des remparts, l’héritier dit  à l’homme qui l’accompagnait :

Reste ici, je te prie, déguste ce fruit qu’on ne trouve qu’au palais, c’est un vrai délice. Ne t’inquiète pas, je ne serai pas très loin pour cueillir la fleur et je ne voudrais pas être importuné.

D’accord mon prince, répondit le garde Il s’assit sur un tronc d’arbre et dégusta le fruit mais ce qu’il ne savait c’est qu’Adan avait trempé le fruit dans un peu de potion qui fait dormir

Une fois le garde totalement endormi, Adan rentra dans la forêt brune et s’y aventura.

Il admirait la végétation luxuriante  Il n’en revenait pas. Comment son père avait  pu lui cacher une telle merveille de la nature. Alors qu’il admirait la verdure tout autour de lui, il vit une jeune demoiselle  belle comme une déesse, il se crut en plein rêve. Il s’approcha d’elle pour lui prendre la main, mais aussitôt elle disparut et des dizaines de  lianes se levèrent, l’entourèrent et le ligotèrent Un énorme serpent se dressa alors devant lui !

Adan était effrayé, il se souvint alors des propos de son père et regretta d’avoir bravé ses interdictions. Voyant qu’il allait se faire manger il se rappela qu’il avait un autre fruit du palais dans sa poche, il réussit à le prendre et le tendit au serpent affamé. Ce dernier avala  le fruit d’un coup et tomba, dans un profond sommeil.

Le prince se libéra aussitôt des lianes qui le retenaient prisonnier, et courut sans s’arrêter jusqu’au royaume.

Aussitôt rentré, Adan prit la  décision, tant il avait eu peur, de  toujours suivre les conseils de son père. Il devint lui-même un grand  roi et n’oublia jamais  l’histoire de la forêt brune !

 

Des conseils pour faire de la musique

L’harmonie cohérente, c’est quand le morceau est construit à partir d’une seule gamme et que tous les accords sont construits à partir de cette gamme unique.

La tonalité est définie par une note de référence et des intervalles.

Voir la vidéo

 

Des conseils pour écrire une histoire

Pour écrire un scénario,  il faut avoir la capacité de penser en fragments,  en morceaux de réalité. On ne raconte jamais tout. La figure rhétorique dominante en scénarisation est la synecdoque où l’on raconte le tout par la partie ; où l’arbre est la forêt et où le profil d’une épaule est le corps d’une femme ou d’un homme.

Lire l’article

 

Aidez-nous à faire connaitre notre newsletter à vos amis.

Et découvrez nos nouvelles histoires musicales en cliquant sur le lien Histoires Musicales

Votre première histoire en cadeau

Bienvenue sur Histoires musicales

Install
×