Pourquoi lire ou écouter des histoires qui font peur est bénéfiques pour les enfants ?

Gérer des émotions comme la peur par la lecture ou les podcasts nous apprennent dès le plus jeune âge à surmonter les difficultés de la vie expliquent les psychologues en réponse à une tendance croissante des parents à ne pas lire à leurs enfants des histoires qui pourraient les effrayer, à commencer en premier par le Petit Chaperon rouge…

Histoires effrayantes pour les tout petits : Ce sont les parents qui sont inquiets !

Certains types de contes pour enfants et de nombreux classiques de contes de fées, comportent des éléments et personnages effrayants : sorcières, ogres, monstres… Le but de ces personnages, en plus d’être fondamental pour le développement du récit, permettant la rédemption et la libération du héros une fois qu’il a vaincu le méchant du jour, a également un but pédagogique, qui risque cependant de se perdre…

En effet, selon une enquête réalisée ces derniers mois par la librairie en ligne britannique The Book People, un grand nombre de parents (jusqu’à un tiers des personnes interrogées tout de même) ont admis qu’ils ne lisaient pas d’histoires effrayantes à leurs enfants. C’est-à-dire tous ces récits pour enfants qui mettent en scène un méchant qui pourrait effrayer les petits !

Les personnages méchants qui vont peur aux enfants !

Parmi les méchants les plus craints, les personnes interrogées ont cité le loup du Petit Chaperon rouge, Cruella de Mon, la méchante sorcière de l’Ouest du Magicien d’Oz et la sorcière du livre pour enfants de Roald Dahl, Les Sorcières.

Pourquoi les enfants aiment les choses effrayantes ?

Il semble que nos bambins soient vraiment attirés par ce qui semble monstrueux et effrayant. Pourquoi ? Parce que la peur est un sentiment que l’enfant commence à connaître très tôt et auquel il doit donner un caractère concret !

C’est pourquoi, dès l’âge de 3 ans, la peur se concrétise dans le monstre sous le lit ou dans le fantôme. Ainsi, tout ce qui fait peur et qui semble trop abstrait, ingérable, incontrôlable, est transformé par l’enfant en une « chose » physique, à laquelle il faut donner un nom, afin qu’il soit plus facile à gérer. Se déguiser en squelette, comme à Halloween, devient alors presque un rituel cathartique, libérateur, que l’enfant ressent le besoin de vivre pour apprendre à vivre avec ses peurs et les exorciser

Les enfants doivent savoir comment gérer la peur, notamment parce qu’en grandissant, ils se retrouveront dans des situations où ils devront se débrouiller seuls.

Aussi, très souvent, les histoires et conte pour enfants qui font peur finissent bien. Cela permet à l’enfant de garder espoir et de se rassurer. Il a traversé avec le héros de nombreux obstacles et tout se termine dans le meilleur des mondes.

Quelques contes et podcasts pour enfants qui font peur !

  • Le petit poucet
  • Abracadanoir
  • Clic, Crac…C’est le loup ?
  • Au loup !
  • Le petit chaperon rouge
  • La peur du Monstre
  • Le petit vampire

 

Bienvenue sur Histoires musicales

Install
×